Les inventaires floristiques compilés de 2001 et 2008 font état de la richesse de la prairie et des milieux arbustifs qui l’entourent : 231 espèces végétales ont été recensées. Les espèces les plus remarquables (par leurs effectifs comme par leur aspect esthétique) de la prairie sont les orchidées mais elles ne sont pas les seules.

http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/ophrys_abeille_CHellio.jpg http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/Viola_alba_CHellio.jpg http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/orchis_maculata_ssp_fuchsii-C-HELLIO.JPG

L’Ophrys abeille

L’Ophrys abeille (Ophrys apifera) est un bel exemple de l’ingéniosité de la nature, ses fleurs imitent parfaitement l’aspect d’une abeille, jusqu’à la pilosité de l’insecte. L’Ophrys abeille est pollinisé par les abeilles solitaires et non par des abeilles domestiques. Les mâles vont confondre la fleur avec une abeille femelle et tenter de s’accoupler avec elle, de fleur en fleur, ils assurent ainsi la pollinisation.

La plante fleurit entre mai et juillet et se développe sur des sols secs plutôt calcaires et pauvres.

L’Orchis pyramidal

L’Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) se développe sur les digues et dans la prairie de la réserve. Cette orchidée est pollinisée par les Lépidoptères mais ne possède pas de nectar.

La Violette blanche

La Violette blanche (Viola alba) se développe en pied de digue dans la prairie alluviale en mars-avril. Ses fleurs parfumées sont blanches et rarement de couleur violettes contrairement aux autres violettes. La plante est inscrite sur la Liste Rouge d’Alsace.


Photographies © Camille HELLIO :
Ophrys abeille - Violette blanche - Orchis fuchsii