Les inventaires et suivis ont révélé la présence de 45 espèces de papillons et 27 espèces d'orthoptères. Certaines figurent sur la liste rouge Alsace, dont : le Grand-nègre des bois et l’Azurée du trèfle, la Decticelle carroyée, le Criquet vert-échine ou le Criquet des roseaux. L'espèce la plus remarquable d'un point de vue rareté et statut de protection est le Cuivré des marais.

http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/suivi_lepidopteres_P_BUCHERT.JPG http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/decticelle_carroyee_C_HELLIO.JPG http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/decticelle_chagrinee-C-HELLIO.jpg http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/criquet_des_roseaux-C-HELLIO.jpg http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/grand_negre_des_bois_male-C-HELLIO.jpg http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/cuivre_des_marais_male_C_HELLIO.JPG http://rn-rohrschollen.strasbourg.eu/uploads/images/Azure-du-trefle.jpg

Principe des suivis de l'entomofaune réalisés sur la réserve

L’entomofaune patrimoniale des habitats ouverts de la RNN présente des espèces que l’on peut qualifier d’indicatrices au regard des habitats qu’elles occupent. Elles peuvent ainsi dépendre de la structure de l’habitat en question comme pour les orthoptères (strate herbacée haute, basse, substrat minéral apparent…) ou de sa composition floristique spécifique, notamment pour les lépidoptères principalement liés à une plante hôte.

Il s'agit, au travers du suivi d’espèces indicatrices, de visualiser l’évolution, la santé et la qualité des habitats ouverts, et donc évaluer l’efficacité, la pertinence des opérations de gestion menées sur ces derniers.

Plusieurs habitats au sein desquels les espèces patrimoniales indicatrices sont présentes ou susceptibles de l’être sont parcourus au moyen de « transects » le long desquels les effectifs présents sont relevés soit par identification directe (identification visuelle et/ou auditive) ou par capture au filet (avec relâché). L’opération est effectuée à plusieurs reprises sur l’ensemble des habitats concernés tout au long de la période estivale (mai à août).

Espèces suivies

Les principales espèces patrimoniales suivies et leurs milieux spécifiques sont les suivants.

Decticelle carroyée (Platycleis tesselata) et Decticelle chagrinée (Platycleis albopunctata) :

Ces deux espèces de sauterelles, figurant respectivement sur la Liste Rouge Alsace - Vulnérable et sur la Liste Orange Alsace - A surveiller.

La Decticelle chagrinée est globalement bien représentée à l’échelle de la réserve sur l’ensemble des habitats favorables à l’espèce : milieux thermophiles présents le long des digues et pelouses ou prairies sèches xérophiles sur gravier situées à l’entrée de la réserve (voire en sommet de digue).

La Decticelle carroyée (la plus rare des deux espèces) est elle bien moins présente sur le site puisque seule une population (+/- 30 individus) subsiste le long de la digue des hautes eaux, l’espèce y trouve un habitat semblable à celui recherché par la Decticelle chagrinée, mais avec une composante végétale plus dense au niveau du sol.

L’identification spécifique peut avec le temps et l’habitude se faire à la vue voir à l’ouïe pour la Decticelle chagrinée, mais pour plus de certitude et pour obtenir des informations de type sexe ratio, une capture au filet est nécessaire.

Criquet vert échine (Chorthippus dorsatus) et Criquet des roseaux (Mecostethus parapleurus) :

Le premier apparait sur la Liste Rouge Alsace - En déclin, le second sur la Liste Rouge Alsace - Vulnérable …

Le premier est très représenté à l’échelle de la réserve sur l’ensemble des milieux ouverts et le second est présent depuis peu sur le site (depuis 2010), en quelques petites populations (4 populations isolées) de 1 à 10 individus maximum. Les 2 espèces recherchent sur le site les formations végétales herbacées hautes, voir des milieux assez chauds à humides. Au sein de certaines communautés d’orthoptères elles sont considérées comme espèces compagnes.

Le Criquet des roseaux est avec l’expérience facilement observable/identifiable de par sa taille et sa coloration posé ou en vol, le Criquet vert échine est difficilement identifiable sans capture (et ceci afin de pouvoir le différencier avec certitude des autres espèces proches) mais possède un chant particulier qui élimine tout doute dans la détermination.

Grand nègre des bois (Minois dryas) :

L’espèce figure sur la Liste Rouge Alsace - Vulnérable, elle recherche sur la réserve des pelouses sèches présentes à l’entrée du site et le long des digues ainsi que des formations prairiales herbacées hautes à conditions hydriques variables principalement composées de graminées sur lesquelles elle pond ses œufs. L’identification de l’espèce se fait aisément à vue, posé ou en vol.

Cuivré des marais (Lycaena dispar) :

C’est la seule espèce de papillon protégée au niveau national présente sur la réserve, figurant de plus sur la Liste Rouge Alsace - En déclin ainsi que sur les annexes II et IV de la Directive Habitats. L’espèce est liée aux prairies humides et plus précisément à la présence de la plante hôte nécessaire à la ponte des œufs et au développement des larves, le Rumex (Rumex crispus notamment). L’imago (Papillon à l’état adulte) lui aussi est lié à la présence de cette espèce, mais le cortège d’espèces recherchées pour leur nectar est lui plus large : Pulicaire dysentérique (Pulicaria dysenterica), Eupatoire chanvrine (Eupatorium cannabinum), Salicaire (Lythrum salicaria) … L’identification de l’espèce peut se faire à vue, posé ou en vol, mais pour éviter toute confusion avec une espèce proche et pour obtenir des informations de type sexe ratio, la capture au filet est nécessaire.

Photographies :
Decticelle carroyée © Camille HELLIO
Decticelle chagrinée © Camille HELLIO
Criquet des roseaux © Camille HELLIO
Grand nègre des bois mâle © Camille HELLIO
Cuivré des marais mâle © Camille HELLIO
Azuré du trèfle